Observations sur le public accueilli

253.984 nuitées offertes à 7.780 personnes différentes dont 992 enfants

Chiffres 2018

  • 7.780 personnes accueillies dont 992 mineurs
  • 253.984 nuitées offertes

Répartition des nuitées offertes par catégorie de public selon la période (hiver/hors hiver)

7.367 personnes dont 992 mineurs ont été hébergées dans les centres d’accueil d’urgence qui ont offert 75.560 nuitées en 2018.

Ensemble des publics58,3%41,7% Mena73,2%26,8% Familles45,8%54,2% Femmes46,6%53,4% Hommes74,1%25,9%
Ensemble des publics58,341,7
Mena73,226,8
Familles45,854,2
Femmes46,653,4
Hommes74,125,9
  • Les proportions hiver/hors hiver sont équilibrées en ce qui concerne les familles et les femmes seules.
  • 74% des nuitées offertes aux hommes seuls en 2018 l’ont été durant la période hivernale : les hommes seuls, qui constituent la grande majorité du public sans abri, ne trouvent que rarement une place dans les centres en dehors de la période hivernale (la capacité d’accueil est alors réduite et la priorité donnée aux familles et femmes seules, plus vulnérables).

Répartition des 7.367 personnes accueillies selon la composition

Familles (personnes) (23.7%)Hommes seuls (63.73%)Femmes seules (12.3%)Mena (0.27%)
Familles (personnes)184423.7 %
Hommes seuls495863.73 %
Femmes seules95712.3 %
Mena210.27 %

Répartition des nuitées offertes selon la composition

Hommes (43.66%)Femmes (17.51%)Familles (38.8%)Mena (0.03%)
Hommes11090243.66 %
Femmes4447417.51 %
Familles9853738.8 %
Mena710.03 %

Les hommes seuls constituent toujours la catégorie la plus représentée avec 64% du public accueilli et 43% des nuitées offertes.
Les familles sont plus nombreuses que l’année passée, au nombre de 521 unités familiales, soit 1.844 personnes, elles représentent 23,7% du public accueilli (contre 20% l’année passée) et 38,80% des nuitées offertes (contre 39,1% en 2017). Les femmes seules représentent 12% du public accueilli (contre 11% en 2017). En 2018, 21 MENA ont également bénéficié de 71 nuitées au Samusocial (0,03% des nuitées).

Âge des personnes accueillies

97: -0,1%0,0% 81: 89-0,1%0,1% 72: 80-0,4%0,2% 63: 71-1,9%0,7% 54: 62-5,3%1,4% 45: 53-9,3%2,5% 36: 44-13,2%4,2% 27: 35-19,8%5,1% 18: 26-17,5%4,7% 9: 17-3,1%2,4% 0: 8-4,3%3,8%
97: -0,10,0
81: 89-0,10,1
72: 80-0,40,2
63: 71-1,90,7
54: 62-5,31,4
45: 53-9,32,5
36: 44-13,24,2
27: 35-19,85,1
18: 26-17,54,7
9: 17-3,12,4
0: 8-4,33,8
  • 8,1% des personnes accueillies ont moins de 9 ans
  • 13,6% des personnes accueillies ont moins de 18 ans, et sont donc mineurs
  • 47,1% des personnes accueillies sont âgées de 18 à 35 ans
  • 29,2% des personnes accueillies ont entre 36 et 53 ans
  • 6,7% des personnes accueillies ont entre 54 et 62 ans
  • 3,5% des personnes accueillies ont plus de 63 ans

Nationalités des personnes accueillies

Belge (16.38%)CE Belgique (15.3%)Hors UE (61.58%)Inconnue (6.31%)Apatride (0.43%)
Belge110116.38 %
CE Belgique102815.3 %
Hors UE413961.58 %
Inconnue4246.31 %
Apatride290.43 %

La majorité du public  accueilli (62%) est originaire de pays extra-européens.
16% des personnes hébergées sont Belges.
15% sont originaires de pays UE autres que la Belgique.
52% des ressortissants européens accueillis sont belges et 33% proviennent de pays d’Europe de l’Est.

Détail Nationalités UE

Autres (15.12%)Bulgarie (3.52%)France (4.65%)Pologne (6.9%)Roumanie (18.08%)Belge (51.71%)
Allemagne150.7 %
Autriche10.05 %
Chypre10.05 %
Croatie90.42 %
Danemark20.09 %
Espagne522.44 %
Estonie10.05 %
Finlande20.09 %
Grèce60.28 %
Hongrie190.89 %
Irlande20.09 %
Italie512.4 %
Lettonie60.28 %
Lituanie90.42 %
Luxembourg10.05 %
Pays-Bas301.41 %
Portugal341.6 %
Republique Tchèque90.42 %
Slovaquie532.49 %
Royaume-Uni140.66 %
Suède40.19 %
Slovénie10.05 %
Bulgarie753.52 %
France994.65 %
Pologne1476.9 %
Roumanie38518.08 %
Belge110151.71 %

Causes de rupture

Exil economique 32,49%30,42% Autres 15,64%14,01% Explusion du logement 9,96%9,07% Exil politique 8,23%6,27% Rupture familiale 5,25%5,55% Rupture conjugale 4,31%6,33% Santé physique 3,39%1,76% Fin d'hébergement autre 2,83%2,55% Financier 2,80%2,81% Violence conjugale 2,65%2,94% Santé mentale 1,77%6,14% Sortie de prison 1,68%1,63% Addiction 1,64%3,52% Incendie 1,41%0,13% Fin de bail 1,39%1,89% Perte d'emploi 1,21%1,50% Conflit avec son propriétaire 1,19%1,50% Sortie de l'hôpital 1,10%1,24% Retour en Belgique 1,03%0,78%
Exil economique32,4930,42
Autres15,6414,01
Explusion du logement9,969,07
Exil politique8,236,27
Rupture familiale5,255,55
Rupture conjugale4,316,33
Santé physique3,391,76
Fin d'hébergement autre2,832,55
Financier2,802,81
Violence conjugale2,652,94
Santé mentale1,776,14
Sortie de prison1,681,63
Addiction1,643,52
Incendie1,410,13
Fin de bail1,391,89
Perte d'emploi1,211,50
Conflit avec son propriétaire1,191,50
Sortie de l'hôpital1,101,24
Retour en Belgique1,030,78

Les causes ayant mené les personnes à la rue les plus fréquemment citées sont l’exil, l’expulsion du logement, les problèmes familiaux et conjugaux, … Ces causes ne sont bien entendu pas exclusives les unes des autres, rendant ainsi plus difficile encore la réinsertion.

Les assuétudes et les problèmes de santé mentale sont nettement sous-estimés dans les déclarations des personnes concernées qui ne sont pas toujours en mesure d’évaluer leur situation.

Répartition du Public selon l’année de la première sollicitation

2018 (68.16%)2017 (12.58%)2016 (4.76%)2015 (3.73%)2014 (3.77%)2013 (4.69%)2012 (2.31%)
2018530368.16 %
201797912.58 %
20163704.76 %
20152903.73 %
20142933.77 %
20133654.69 %
20121802.31 %

Près de 70% des personnes accueillies en 2018 étaient hébergées pour la première fois au Samusocial.