Mission « Sans-abri »

L’hébergement

En 2018, le Samusocial a offert 253.984 nuitées à 7.780 personnes, dont 1.088 enfants, soit une moyenne de 696 hébergements par jour pour l’ensemble de ses centres.

  • L’hébergement constitue une réponse :

    • aux situations de crise ponctuelle ne trouvant pas de solution immédiate : expulsion du logement, problèmes familiaux, violences conjugales … ;
    • aux situations d’errance chronique : certaines personnes sans abri de longue durée ne sont pas en mesure de suivre les règles de fonctionnement appliquées dans les centres d’hébergement de deuxième ligne de type « maison d’accueil ».

Les dispositifs d’hébergement

7.780 personnes hébergées

Familles (personnes) (23.7%)Hommes seuls (63.73%)Femmes seules (12.3%)Mena (0.27%)
Familles (personnes)184423.7 %
Hommes seuls495863.73 %
Femmes seules95712.3 %
Mena210.27 %

Répartition des 253.984 nuitées offertes selon la composition

Hommes seuls (43.66%)Femmes seules (17.51%)Familles (personnes) (38.8%)Mena (0.03%)
Hommes seuls11090243.66 %
Femmes seules4447417.51 %
Familles (personnes)9853738.8 %
Mena710.03 %
    • Les hommes seuls constituent la catégorie la plus représentée avec 64% du public accueilli mais 43% des nuitées offertes.
    • Les familles sont plus nombreuses que l’année passée, représentant 23,7% du public accueilli (contre 20% l’année passée) et 38,80% des nuitées offertes (contre 39,1% en 2017).
    • Les femmes seules représentent 12% du public accueilli (contre 11% en 2017). En 2018, 21 MENA ont également bénéficié de 71 nuitées au Samusocial (0,03% des nuitées offertes).

Répartition des nuitées selon la composition et la période (hivernale versus estivale)

Ensemble des publics58,3%41,7% Mena73,2%26,8% Familles45,8%54,2% Femmes46,6%53,4% Hommes74,1%25,9%
Ensemble des publics58,341,7
Mena73,226,8
Familles45,854,2
Femmes46,653,4
Hommes74,125,9

Les proportions hiver/hors hiver sont équilibrées en ce qui concerne les familles (45,8% contre 54,2%) et les femmes.

74% des nuitées offertes aux hommes seuls en 2018 l’ont été durant la période hivernale : les hommes seuls, qui constituent la grande majorité du public sans abri, ne trouvent que rarement une place dans les centres en dehors de la période hivernale (la capacité d’accueil est alors réduite et la priorité donnée aux familles et femmes seules, plus vulnérables).

Fréquence (% public accueilli et % nuitées )

1 à 31 jours (75,96% / 28,37%) 32 à 64 jours (8,60% / 9,85%) Mars (4,5% / 8,62%) Avril (3,11% / 8,36%) Mai (1,74% / 6%) Juin (1,35% / 5,71%) Juillet (1,11% / 5,53%) Août (0,71% / 4,08%) Septembre (0,49% / 3,20%) Octobre (0,51% / 3,76%) Novembre (0,75% / 6,03%) Décembre (1,18% / 10,48%)
  % public accueilli % nuitées
1 à 31 jours75,9628,37
32 à 64 jours8,609,85
Mars4,58,62
Avril3,118,36
Mai1,746
Juin1,355,71
Juillet1,115,53
Août0,714,08
Septembre0,493,20
Octobre0,513,76
Novembre0,756,03
Décembre1,1810,48

Public accueilli selon la durée d'hébergement

< 5 jours (56,36 / 56.37%) < 10 jours (6,95 / 6.95%) < 15 jours (4,11 / 4.11%) < 20 jours (3,35 / 3.35%) < 25 jours (2,66 / 2.66%) < 30 jours (2,12 / 2.12%) > 30 jours (24,43 / 24.43%)
< 5 jours56,36
< 10 jours6,95
< 15 jours4,11
< 20 jours3,35
< 25 jours2,66
< 30 jours2,12
> 30 jours24,43
  • 75,96% des personnes accueillies passent moins de 31 nuits – moins d’un mois – dans nos centres.

    Ces personnes absorbent à elles seules 28,37% de l’ensemble des nuitées offertes sur l’année.

  • 63,3% des personnes accueillies ont passé moins de 10 jours dans nos centres.

    Les situations d’urgence ponctuelle occupent une place importante. Pour ces situations, un accompagnement soutenu et prioritaire doit permettre une sortie de rue rapide, coupant court à la spirale de l’exclusion.

  • 4.75 % des personnes accueillies dorment plus de 180 nuits dans nos centres.

    Ces personnes sont donc hébergées en moyenne plus d’une nuit sur 2 au cours de l’année – Elles absorbent 33% des nuitées offertes sur l’année.